• M@tis

Qi Gong ou la science de la respiration





Les racines du Qi gong sont millénaires et indissociables de la tradition taoïste. Le travail sur le souffle et l'énergie interne était déjà pratiqué par les sages de l'Antiquité, aussi existe-t-il des écoles taoïstes, bouddhistes et confucianistes de Qi gong, lesquelles ont grandement influencé le développement de la médecine chinoise traditionnelle. Se transmettant de façon le plus souvent privée et secrète entre maîtres et initiés, la pratique du Qi gong a connu une popularité croissante au xxe siècle, tant au sein de la population chinoise qu'à l'extérieur de la Chine, notamment grâce aux contacts des sociétés occidentales qui s'y intéressent de plus en plus à partir des années 1960.



Le père du qigong moderne est Liu Guizhen (1920-1983). Après s'être fait soigner pour un ulcère, il développa cette technique de maîtrise du souffle débarrassée de ses éléments religieux.



Les bénéfices de la pratique du Qi Gong sur votre santé


Il assouplit les muscles et renforce les tendons


Le Qi Gong travaille les muscles différemment des exercices de la gymnastique classique. Dans la théorie du Qi Gong, la recherche de la force par la contraction musculaire va entraver la libre circulation de l'énergie.

L’objectif étant la sensation de puissance décontractée qui arrive quand les muscles se détendent et laissent passer l’énergie au lieu de s’efforcer d’accomplir quelque chose.

Les mouvements lents, doux mais amples et allongés du Qi Gong, confèrent aux tendons une force et une élasticité importante. En plus de rendre les tendons plus élastiques, le Qi Gong répare et stabilise les ligaments trop étirés susceptibles de provoquer un déboîtement de l’articulation.



Il améliore le fonctionnement général des organes


Les exercices de Qi Gong fortifient et équilibrent l’ensemble des organes internes. En stimulant une circulation globale de l’énergie et du sang dans le corps, cette pratique harmonise le fonctionnement des organes entre eux.

Il existe des exercices de Qi Gong qui fortifie des organes spécifiques. Il est possible d’aider le foie à se remettre d’une hépatite, les poumons d’une tuberculose ou le cœur d’un infarctus, etc…

Comme tout le monde présente une faiblesse congénitale d’un organe ou d’un autre, le Qi Gong peut corriger ces déséquilibres et rééquilibrer l’ensemble de notre organisme.



Il améliore les fonctions cardio-pulmonaire


Pour accomplir la douceur des mouvements, les exercices de Qi Gong nous aident, petit à petit à ralentir et à approfondir notre respiration. Ce changement se fait naturellement, au fur et à mesure que nous avançons dans notre pratique.

La respiration lente, profonde, régulière et l’accentuation du mouvement de l’énergie dans tout le corps se combinent, pour transporter l’oxygène profondément dans tous les tissus.

L’augmentation naturelle de notre amplitude respiratoire et sa régularité aide notre cœur à entrer spontanément en cohérence.



Équilibre des émotions et réduction du stress


La technique du QI GONG est extrêmement efficace pour atténuer le stress quotidien et pour reconstruire un corps endommagé par un stress prolongé.

Depuis ces origines, la Médecine Traditionnelle Chinoise ne sépare pas le corps et l’esprit, le matériel et l’émotionnel, chaque organe est porteur d’une famille d’émotions. Lorsqu’un organe est en faiblesse nous pouvons le ressentir dans nos émotions et vice et versa.

Le Qi Gong est une des 5 branches de la Médecine Traditionnelle Chinoise, avec la Pharmacopée, la diététique, l’acupuncture et le massage Tuina.

Une pratique régulière du Qi Gong va nous aider à mieux gérer nos émotions. Elle régule le fonctionnement de nos organes. Les émotions réprimées vont pouvoir se fluidifier et s’exprimer simplement, et les émotions excessives vont s’apaiser.

Le Qi Gong nous propose un socle solide sur lequel évoluer émotionnellement, en accueillant une nouvelle façon de voir le monde et de nouvelles réactions face à la vie.







Comment pratiquer le Qi Gong pour bénéficier de ces avantages


Choisissons des pratiques douces, où nous allons d’abord apprivoiser notre détente en mouvement, la régularité de notre respiration et l’apaisement de notre mental.

Pour commencer la pratique du Qi Gong, trouvons un cours proche de chez nous, l’accès et les horaires doivent être faciles, pour palier à toute baisse de motivation les jours d’hiver ou de grande fatigue.

Trouver un cours et un professeur qui correspond à nos attentes est la première chose, car il est important de pouvoir être corrigé de temps en temps et d’échanger sur nos ressentis. On peut aussi faire des stages.



Bouger en toute sécurité c'est possible

0 vue